Voulez-vous monter à bord du Train des possibles à Vertolaye afin d’imaginer le futur du fer en Livradois-Forez (Puy-de-Dôme) ?

Les 12 et 13 mars, vous êtes invités à participer à des ateliers, en Gare de l’utopie à Vertolaye, afin de réfléchir au futur de la ligne appartenant au Syndicat mixte ferroviaire du Livradois-Forez, entre Pont-de-Dore, Ambert et La Chaise-Dieu… Un temps fort au cœur du Puy-de-Dôme appelé le Train des possibles.

Le Syndicat mixte ferroviaire du Livradois-Forez est propriétaire et gestionnaire de près de 150 km de voies ferrées, entre les départements du Puy-de-Dôme, de la Haute-Loire et de la Loire, permettant notamment de relier Pont-de-Dore à Ambert et La Chaise-Dieu.
…/…

Etudier les potentiels de transport

Lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt « Territoires de nouvelles mobilités durables », proposé par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le Syndicat ferroviaire réfléchit à renforcer les services ferroviaires sur son réseau. Concrètement, il réalise actuellement une étude globale sur les potentiels de transport de marchandises et de voyageurs sur son réseau ferré.
Les associations Carton Plein et Les monts qui pétillent sont chargées de cette enquête qui s’étale jusqu’au printemps.

Questionnaire en ligne

« Il y a d’abord eu un questionnaire en ligne auquel 207 personnes ont déjà répondu à ce jour, présente Guillaume Sournac, coordonnateur de projets au Syndicat ferroviaire. Dans le cadre de l’étude visant à identifier les potentiels de circulations de marchandises et de voyageurs sur ce réseau ferré, nous organisons également un événement en présentiel et en distanciel, les vendredi 12 et samedi 13 mars, en Gare de l’utopie, à Vertolaye. »

Au programme du Train des possibles

Voici le programme du Train des possibles prévu les vendredi 12 et samedi 13 mars, à Vertolaye, en présentiel ou via Internet en distanciel :
…/…

Lire l’intégralité de l’article de Geneviève Thivat : 

 

 

 

L’association des Monts qui pétillent veut organiser un festival autour des mobilités en Montagne thiernoise et Haut Forez (Puy-de-Dôme et Loire)

L’association des Monts qui pétillent veut à nouveau organiser un festival en 2021. Cette fois-ci, ce sera pour avancer la réflexion sur la mobilité de demain, toujours sur le territoire de la Montagne thiernoise (Puy-de-Dôme) et du Haut Forez (Loire).

Après le Festival des naissances, qui avait eu lieu au printemps 2019 en Montagne thiernoise et Haut Forez, et qui avait débouché sur la création des Monts qui pétillent, cette association veut organiser en 2021 un festival autour des mobilités. « Nous nous sommes dit qu’il était important de faire un temps fort et festif tous les ans sur différentes thématiques », explique Sabine Moreau, l’une des co-présidentes.

    • Un groupe de réflexion bien engagé
    • Récolte des rêves, ateliers…

Élections

Lors de l’assemblée générale de l’association qui s’est déroulée fin janvier en visio, de nouveaux co-présidents ont été élus. Les 11 co-présidents sont désormais : Alegria Correa, Blandine Chazelle, Suzanne Chazelle, Christiane Gueleraud, Cécile Cubizol, Sophie Darneix, Laurence Hugues, Christine Le Fur, Frédéric Mense, Sabine Moreau et Bruno Pilonchéry.

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

 

Un centre social intercommunal s’installe à l’Orangerie, à Thiers (Puy-de-Dôme)

En septembre dernier, la communauté de communes Thiers Dore et Montagne votait pour la création d’un centre social intercommunal. Aujourd’hui, celui-ci est fin prêt. Installé à l’Orangerie, à Thiers, il aura pour mission d’animer la vie sociale sur le territoire, en fonction des besoins des habitants.

Depuis le 1er janvier un tout nouvel équipement a vu le jour à l’Orangerie à Thiers : un centre social intercommunal. Porté par la communauté de communes Thiers Dore et Montagne (TDM) et en partenariat avec la Caisse d’allocations familiales (CAF), ce nouveau lieu visera à structurer et globaliser toutes les démarches d’animation de la vie sociale sur le territoire. « On entend beaucoup parler de fracture sociale, mais on entend très peu de solutions, assure Tony Bernard, président de TDM. Ce projet vise à être attentif à celles et ceux qui en ont le plus besoin. »
…/…

Et dans les communes rurales ?

Un deuxième Espace de vie sociale a été créé pour les communes rurales du territoire de TDM. Cet espace sera animé par l’association Les Monts qui pétillent, une jeune association créée en 2019. « Nous voulons développer le pouvoir d’agir des habitants. Nous partons de leurs rêves et de leurs besoins pour créer des projets », explique l’association. Des projets autour de l’alimentation, du bien vivre ensemble et de la mobilité seront notamment au programme, dans les communes les plus éloignées de la ville centre.

Lire l’intégralité de l’article de Lisa Puechagut :

Réseau ferré : une étude globale sur les potentiels de transports est en cours

Le projet Tenmod en Livradois-Forez-Velay a pour but de réaliser une étude globale sur les potentiels de transports de marchandises et de voyageurs sur le réseau ferré, d’évaluer la performance de l’infrastructure avec du matériel roulant adapté, léger et innovant. Financée par l’Adème et Railcoop, l’étude, débutée en octobre, durera douze mois.

Les associations Carton plein et Les monts qui pétillent sont chargés de cette enquête jusqu’au printemps. Pour ce faire, un livret détaillant le projet et un questionnaire en ligne (*) ont été réalisés. Chacun est invité à participer.

Un temps fort est prévu les 12 et 13 mars, afin de synthétiser les besoins, les attentes, les envies de tous les acteurs.

 

(*) https ://lesmontsquipetillent.org/territoires-de-nouvelles-mobilites-durables-questionnaire/

Source :

Le nouveau Centre social de Thiers Dore et Montagne ( #EVS ) (Puy-de-Dôme), qu’est-ce que c’est ?

Fédérer les actions sur la jeunesse, la famille et la vie sociale, telle est la raison de la création d’un Centre social sur Thiers Dore et Montagne (Puy-de-Dôme).

Trois délibérations ont permis de mettre en place le nouveau « Centre social » lors du conseil communautaire de Thiers Dore et Montagne (TDM), jeudi soir à Espace. Il en avait aussi été question deux jours avant en conseil municipal de Thiers.

Ce centre commencera à fonctionner début janvier. Il est donc temps, pour les habitants, de comprendre de quoi il s’agit. Nous avons fait le point, après les réunions, avec Pierre Roze, vice-président de TDM délégué aux services à la population.

    • Une veille sociale active
    • Des actions déjà existantes et de nouvelles
    • L’Atrium et les Monts qui pétillent
    • Un festival des mobilités

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

Pour la “transversale la plus courte entre Clermont, Saint-Etienne et Lyon”, les défenseurs de la ligne Thiers-Boën préparent une mobilisation

Samedi, autour de Karine Legrand et Pascal Combes, les coordonnateurs, prenaient place des représentants des Monts qui pétillent, de Thiers Nouveaux mondes, de la Maison du Pont, des citoyens comme Christiane Guéleraud et Jean-François Martin et au titre des élus, Olivier Chambon, Annie Chevaldonné, Tahar Bouanane, la conseillère régionale Anna Aubois, Daniel Balisoni et Daniel Faivre.
…/…

    • « Transversale la plus courte »
    • « Intérêts »
    • « Happening »

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

LMQP – L’association Les monts qui pétillent annonce ses projets pour 2020-2021 sur Thiers, sa montagne et le Haut Forez (Puy-de-Dôme et Loire)

Les monts qui pétillent prévoient de nombreux projets pour l’année 2020-2021 sur le territoire du Haut Forez et de la Montagne thiernoise (Puy-de-Dôme et Loire).

C’est aussi la rentrée pour Les monts qui pétillent. L’association créée en décembre dernier, issue du Festival des naissances, vise à « construire une économie durable sur le territoire, montrer qu’on n’a pas à en rougir, mettre le doigt sur des besoins et des envies », résume Christine Le Fur, l’une des sept co-présidents. Le territoire, ce sont les monts du Haut Forez et la Montagne thiernoise.

    • Débuts
    • Nouvelles dates

« Si des gens ont envie de s’impliquer dans le rêve et la création du territoire de demain, ils sont bienvenus ! »
BLANDINE CHAZELLE (Co-présidente)

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

Pendant le confinement, l’association des Monts qui pétillent met en place des rencontres… téléphoniques

Tous les mercredis à partir de 20h30, l’association des Monts qui pétillent, implantée sur la Montagne thiernoise et le Haut Forez, organise un temps d’échanges par téléphone pour bien vivre le confinement.

Fidèle à sa vocation de mettre en lien, l’association Les Monts qui pétillent se mobilise, pendant le confinement, pour les habitants de la Montagne thiernoise et du Haut Forez. Elle a créé un temps de rencontre par téléphone, les mercredis de 20h30 à 22h30, jusqu’à la fin du confinement.

    • Bien vivre le confinement
    • Produits locaux, éducation, initiatives…
    • Sur le site internet

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

“Au marché, on vient chercher des provisions, mais aussi un peu de vie” : la raclette a fait pétiller le marché de Thiers (Puy-de-Dôme)

L’association Les Monts qui pétillent organisait une raclette sur le marché de Thiers (Puy-de-Dôme), ce samedi 14 mars, pour soutenir les marchés et les producteurs locaux.

Au moins un événement a résisté à la crise du coronavirus, ce samedi 14 mars : la raclette place Chastel à Thiers ! L’association des Monts qui pétillent proposait un menu de producteurs locaux : les fromages et les pommes de terre de Monique Tholoniat, le pain et le kouign-amann de Benoît Coly et la charcuterie de la Ferme du Pontet. Le tout dégusté au soleil au milieu des stands du marché.

« Le but est de dynamiser les marchés et sensibiliser aux producteurs locaux » SABINE MOREAU ET SUZANNE CHAZELLE Les Monts qui pétillent

    • Animation

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

Les Monts qui pétillent poursuivent leurs actions : rendez-vous pour une raclette locale et conviviale sur le marché de Thiers ! (Puy-de-Dôme)

La suite des rencontres-apéros, la création du groupe “Soin à la personne”, une journée “Shaker de territoire” et une raclette sur le marché de Thiers : les Monts qui pétillent poursuivent leurs actions pour dynamiser la Montagne thiernoise et le Haut Forez (Puy-de-Dôme et Loire).

Début février à Noirétable, le marché s’était terminé par un grand repas. Une quarantaine de personnes s’étaient réunies pour partager une choucroute. L’association Les Monts qui pétillent répète ce moment convivial samedi 14 mars à Thiers à partir de 11 heures, avec un repas « fromage fondu » à la fin du marché.

« Chacun pourra acheter sa part aux producteurs du marché. Tout sera installé pour que les gens puissent manger tous ensemble », annonce Blandine Chazelle, co-présidente. Une quarantaine de places seront disponibles, sans réservation. « L’objectif est de faire connaître les producteurs et de contribuer à la vie des marchés que l’on souhaite soutenir », poursuit-elle.

    • Réunions de travail
    • Création du groupe “Soin à la personne”
    • Incubateur de projets

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :