Montagne thiernoise et Haut Forez : le Festival des naissances devient l’association “Les monts qui pétillent” ( LMQP )

Le Festival des naissances a accouché d’une association loi 1901 baptisée « Les monts qui pétillent ».

Pour rappel, au printemps dernier, un collectif d’habitants organisaient le premier « Festival des naissances » sur plusieurs communes de la Montagne thiernoise et du Haut Forez, avec au programme  trois jours de moments festifs autant que de réflexion pour concevoir « le territoire de demain ». S’en sont suivies de nombreuses rencontres et la création, donc, de cette association.

    • « Rencontres-apéros », groupes de « réflexion-action »
    • Des produits locaux dans les cantines

Co-présidents :

    • Christine Le Fur, Christiane Guéleraud, Suzanne Chazelle, Frédéric Mense, Geneviève Manneville, Sabine Moreau et Blandine Chazelle.

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

Le Festival des naissances entre dans une nouvelle étape avec les rencontres-apéro en Montagne thiernoise et Haut Forez

Chaque premier mercredi du mois, le Festival des naissances organise une rencontre-apéro itinérante et ouverte à tous pour poursuivre sa démarche en faveur du territoire.

Le Festival des naissances est entré dans une nouvelle étape, mercredi 5 juin à Viscomtat, avec sa première rencontre-apéro. Chaque premier mercredi du mois désormais, de 18 à 20 heures, le collectif organise un moment de partage, itinérant et ouvert à tous, pour présenter sa démarche à de nouvelles personnes et mettre en relation des porteurs de projets.

    • Six groupes de travail
    • Prêt à être territoire d’expérimentations
      de nouvelles mobilités
    • Des échanges féconds pour la première rencontre-apéro

 

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

Le Festival des naissances, en Montagne thiernoise et Haut Forez, construit l’après

Après un week-end d’échanges et de festivités, le Festival des naissances s’est poursuivi, lundi, avec l’objectif d’initier une « nouvelle dynamique économique collaborative ».

Le troisième et dernier jour du Festival des naissances, lundi à Noirétable, mettait déjà un pied dans « l’après ».
Avec l’ambition de construire une économie durable sur le territoire de la Montagne thiernoise et du Haut Forez, la journée a été consacrée à des échanges, notamment entre porteurs de projets, élus, représentants d’institutions comme la CCI, la MSA ou l’Adear (*), et aussi une trentaine de collégiens de Noirétable.

    • Un magasin de jeux vidéo et un city stade
    • Premiers liens

« La mobilité est ressortie comme un sujet important et transversal. » BLANDINE CHAZELLE L’une des organisatrices du festival

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

Un foisonnement d’idées et de projets au premier jour du Festival des naissances à Noirétable

Un foisonnement d’idées et de projets émerge de l’appel lancé par le Festival des naissances, depuis ce samedi et jusqu’à lundi, en Montagne thiernoise et Haut Forez.

« Puis-je vous murmurer un rêve à l’oreille ? » Sur le marché de Noirétable, ce samedi, les passants souriants acceptaient volontiers la proposition des clowns de la Compagnie de l’Arrosoir. Entre les étals de légumes et de fromages, à travers des engins farfelus, les messages de Martin Luther King, de Téléphone ou encore de Brel passaient de bouches à oreilles. Donnant le « la » au premier jour du Festival des naissances, qui invite, justement, à rêver. À « mettre en mouvement » et à « révéler » les idées et les énergies de ce territoire, entre Montagne thiernoise et Haut Forez, comme l’explique le collectif de femmes qui a organisé cet événement.

    • Les rêves des habitants
    • Des porteurs de projets se font connaître
    • A la recherche d’un projet à financer

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :

 

Le premier Festival des naissances, entre Montagne thiernoise et Haut Forez, pour “créer le territoire de demain”

Le premier Festival des naissances aura lieu les 30, 31 mars et 1er avril sur quatre communes de la Montagne thiernoise et du Haut Forez. Au programme : des moments festifs autant que de réflexion pour concevoir le territoire de demain.

Femmes actives, retraitées ou même collégienne, elles ont décidé de se réunir pour mettre en réseau toutes les énergies qui se trouvent sur leur territoire de la Montagne thiernoise et du Haut Forez. Un pays des hauteurs, entre Loire et Puy-de-Dôme, qui a tendance à se dépeupler, à perdre ses services publics, ses commerces, mais où pourtant de multiples initiatives existent.
…/…

« La prise de confiance doit être à la fois collective et individuelle. Nous disons : “vous êtes beaux et vous avez du talent” aussi bien aux personnes qu’au territoire. »
BLANDINE CHAZELLE L’une des initiatrices du collectif

Lire l’intégralité de l’article de Chevrier Alice :