Témoignage de Catherine du groupe Soutien Veille

Je m’appelle Catherine Redelsperger.

Je vis en Auvergne depuis 2014 tout en vivant à Paris et régulièrement à Strasbourg. Je suis nomade. Mais comme je suis sensible aux enjeux climatiques je me déplace en train, sauf pour venir à Viscomtat ou Noiretable….

Je suis coach et consultante pour des équipes dans des entreprises et je suis écrivaine de science-fiction et plus précisément d’écofiction.

J’aime dans les Monts qui Pétillent le projet de société, de solidarité, de transformation que l’association porte. Je suis convaincue de l’importance ce type de projet qui contribue à donner une vision de possibles  futurs grâce à son ancrage territoriale sur des questions comme se déplacer, se nourrir, soigner, se divertir. J’aime aussi que LMQP soit à la croisée du faire et du rêver, du futur et du présent et des traditions.

J’aime que les fondatrices du Monts qui Pétillent aient eu le culot de commencer avec un festival des naissances et ensuite d’apporter le soin à la croissance de l’association dans le respect des personnes et du territoire.

J’ai le plaisir de faire partie du groupe soutien veille avec mes deux comparses.

J’accompagne le CA et L’équipe lors de séminaire annuel autour du 11 novembre à la fois sur des sujets stratégiques, de gouvernance, d’innovation et simultanément de meilleure connaissance de soi et des autres.

Le Groupe Soutien Veille est sollicité en situation de crise.  Nous apportons notre recul, nos expériences. Comme nous sommes interpellés avec parcimonie et pertinence, nous pouvons chaque fois répondre présents.

Quand je le peux, je participe à l’un ou l’autre atelier, comme l’année dernière sur la mobilité. Je me suis installée à VIscomtat en juillet 2021 pour écrire Monasphère 2. Et quand je peux je viens rendre visite à mes amis et marcher avec eux sur les chemins des Monts.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :