Aller au contenu

Retour sur le premier arpentage des Monts qui Pétillent!

  • par

Le jeudi 17 novembre, au local de Viscomtat, avait lieu le premier arpentage des Monts qui Pétillent !

Depuis toujours soucieuse des questions d’organisation collective et très portée sur les dynamiques de coopération, c’est assez naturellement que notre association s’est tournée vers l’ouvrage d’Adeline de l’Epinay Organisons-nous ! Manuel critique. Et quoi de mieux qu’un arpentage, cette fameuse méthode de lecture collective d’un ouvrage, pour réfléchir ensemble aux meilleures façons de s’organiser collectivement ?

Il n’est jamais facile de se livrer au jeu de l’arpentage. Nos participant.e.s, à leur arrivée, étaient quelque peu silencieux.se.s. Au centre de la table, tisane, cidre, hydrolats et sablés aux amandes étaient là pour nous accueillir. Après un tour de présentation, place au découpage du livre ! Quelques grimaces se lisent sur les visages à l’idée de couper en parts égales cet objet sacré, mais finalement, tout le monde joue le jeu. Chaque personne se retrouve avec entre ses mains un bout de l’ouvrage, d’une vingtaine de pages. C’est le moment de lire pour soi, en silence, son passage. Au bout d’une petite heure de lecture et de prises de notes, vient enfin le temps de la restitution. Place à l’introduction. Car oui, lire un morceau d’ouvrage, ce n’est pas toujours très fluide, alors la restitution de ce dernier se fait dans l’ordre. Chaque participant.e avait alors cinq minutes pour résumer quelques idées de sa partie, et partager avec le reste des présent.e.s son ressenti, ses doutes, son vécu. Un bon moyen de donner corps aux idées parfois abstraites et compliquées que l’on trouve dans certains bouquins.

Après ce tour de table, les échanges s’installent, libres, riches. Si l’exercice n’est pas aisé, nous nous en sommes bien sorti.e.s. Et si l’ouvrage ne nous a pas transcendé, c’est peut-être à travers ce genre de moments que l’on s’organise vraiment !

En savoir plus sur Les Monts qui pétillent

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading