La dernière Pépite de la saison : à la Merlée !

Nous étions une vingtaine réuni.e.s le dimanche 10 juillet à la Ferme de la Merlée à Vêtre-sur-Anzon sous un soleil de plomb !

A la ferme de la Merlée, petits et grands ont passé un très bon moment.

 Les initiatives présentées avaient de quoi inspirer :

  • Deux élus de Vêtre-sur-Anzon (anciennement St-Julien-la-Vêtre et St- Thurin) sont venus nous présenter leurs projets communaux. Ils nous ont partagé leur enthousiasme de faire ensemble et nourrissent beaucoup de réflexions et de projets autour de l’aménagement des bourgs et des lieux communaux (salles des fêtes, terrasse restaurant communales, assainissement…).
  • Une bénévole de Main(s)tenant de Sail-sous-Couzan était là pour nous parler de cette association créée il y a 3 ans. Partie d’un constat de manque d’activités pour les enfants, elle met en place des activités et ateliers en partant des envies et besoins des habitant.e.s.
  • La ferme de la Merlée, une affaire de famille qui fabrique de la fourme de Montbrison AOP au lait cru et de la charcuterie. Elle regroupe un GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) et une société afin de faire de la revente, avec un magasin à la ferme et la participation à 3 marchés locaux.
  • La maison Marguerite, projet à St-Jean-La-Vêtre où la mairie a acheté une maison en centre-bourg pour créer une colocation pour personnes âgées.
  • La Maison livres à St-Julien-La-Vêtre, où Christian et Valérie ont acheté une maison transformée en chambre d’hôte avec gite. Leur projet est d’associer à ce projet leur passion pour les livres, en proposant de la vente de livres d’occasion.

Que de belles rencontres entre habitant.e.s du territoire (élu.e.s, habitant.e.s, entreprises, associations) en ce dimanche ensoleillé! Les participant.e.s sont reparti.e.s optimistes pour l’avenir, en constatant que les nouveaux et nouvelles arrivantes sur notre territoire portent de belles initiatives. Nous avons beaucoup discuté la question des liens entre élu.e.s, habitant.e.s et associations, comment partir des énergies existantes pour faire vivre le territoire, de la difficulté de mobiliser, de l’importance de se rencontrer pour se connaitre…

En parallèle, Sophie a proposé une animation pour les enfants autour de la ferme. Ces derniers ont pu aller voir les animaux (vaches, cochons et chiens) et s’amuser autour de plein de petits jeux.

Nous avons clôturé cette belle matinée par un barbecue très convivial. Un grand MERCI pour l’accueil à la ferme de la Merlée et à Sophie pour les animations proposées toute l’année.

Le programme des Pépites de l’année prochaine est lancé : nous recommençons le 9 octobre à La Chambonie ! Retrouvez l’intégralité de la programmation 2022-2023 en cliquant ici !

Demandez le programme des Pépites !

Les Pépites du dimanche 

Une fois par mois, à partir de 10h, nous rencontrons des porteurs et porteuses d’initiatives. Ces moments d’échanges se poursuivent par un repas partagé! Les enfants sont les bienvenus, une animation leur est destinés.

 

PROGRAMME 2022-2023

  • dimanche 9 octobre 2022  à La Chambonie
  • dimanche 20 novembre 2022 à La Renaudie
  • dimanche 11 décembre 2022 à St Priest la Vêtre
  • dimanche 8 janvier 2023 à Palladuc
  • dimanche 5 février 2023 à La Côte en Couzan
  • dimanche 12 mars 2023 à Arconsat
  • dimanche 2 avril 2023 à Cervières
  • dimanche 14 mai 2023 à Olmet
  • dimanche 11 juin 2023 à La Valla sur Rochefort
  • dimanche 9 juillet 2023 à Aubusson d’Auvergne

Habitant.e de tout âge, institution, association, entreprise…. Chacun.e est invité.e à partager ses initiatives, qu’elles soient au stade de l’idée, de la construction ou déjà en route!

 

L’exposition « Autofiction » met à l’épreuve nos convictions

Une partie de l’équipe salariée et bénévole des Monts qui Pétillent s’est rendue ce mercredi 06 juillet à la Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne, puis sur la place Jean Jaurès pour une visite des stands dans le cadre du Bike and Troc Festival. Une sortie très à propos pour le groupe Mobilités et l’occasion de réflexions sur la voiture, mise à l’honneur dans l’exposition « Autofiction ».

Il est 9h15. L’équipe est au complet et le rendez-vous au parking de Saint-Julien-la-Vêtre honoré. Pour nous rendre à la biennale, nous avons opté pour le covoiturage. Après une bonne heure de route, nous arrivons près du musée d’art moderne. Il suffit de prendre le tram pour se rendre aux expositions. Nous attendons tranquillement, mais rien à l’horizon. C’est une stéphanoise qui nous annonce : « Il n’y a plus de tram, c’est en travaux pendant l’été. Il faut prendre le bus. ».

Nous arrivons enfin à la Cité du Design et sommes agréablement surprises par l’exposition « Autofiction ». Une critique sans appel de la voiture, de la pollution qu’elle engendre, des rapports de pouvoir qu’elle perpétue – de sa production à son utilisation -, des accidents qu’elle provoque…

Dans le bâtiment historique de la cité du design, l’exposition Autofiction intrigue et invite à un voyage dans le monde de l’automobile.

La voiture, c’est 52 millions d’unités en France, pour 1,2 milliards dans le monde. Sur les 52 millions présentes sur le sol Français, 13 millions sont à l’arrêt. La voiture, c’est aussi 80,6 % des déplacements assurés par le transport individuel. Côté finances, 4 732 euros par an sont alloués en moyenne par un ménage pour l’automobile. Cela correspond à 9 % du budget des ménages en ville, et 15 % du budget de celles et ceux qui habitent à la campagne. Le coût annuel de la pollution atmosphérique pour la France s’élève, quant à lui, à 101,3 milliards d’euros. L’automobile, c’est également 1,2 million de personnes qui meurent chaque année sur les routes dans le monde, et 570 000 enfants de moins de cinq ans qui meurent chaque année à cause de la pollution de l’air.

Informations, sensibilisation, œuvres critiques et design se marient à merveille tout au long de l’exposition.

L’automobile, c’est aussi un symbole de domination. Lors de sa production d’abord, la voiture est le haut lieu de l’exploitation des salarié.e.s, sommé.e.s d’aller toujours plus vite dans le montage de ces objets qu’ils et elles ne peuvent pas se payer. Lors de son utilisation ensuite, la voiture a été un moyen pour les populations occidentales d’asseoir leur domination coloniale en envahissant en un temps record des espaces jusqu’alors préservés de l’infernale machine de fer. Symbole de puissance et de risque, la voiture est encore l’expression d’une masculinité débridée, d’un patriarcat silencieusement incorporé. Mortelle, la voiture questionne enfin le rapport à l’éthique, notamment depuis les avancées vers des voitures sans pilote.

Dans la grande salle où était exhibée une voiture calcinée, nous n’avons pas pu nous empêcher de mesurer l’ironie de notre situation. Nous avions beau hocher la tête à chaque panneau, nous scandaliser à chaque chiffre clé, c’est bel et bien grâce à un moteur à combustion et explosion que nous réalisons la plupart de nos excursions. Habitant.e.s d’un milieu rural peu dense, comment se déplacer sans voiture individuelle ? Quelles solutions mettre en place afin de diminuer notre dépendance à la voiture thermique sans perdre en liberté ?

Drôle d’installation que ce four à céramique fait d’une ancienne voiture…

Cette visite de l’exposition Autofiction nous a conforté dans nos missions : plus que jamais, les mobilités sont au cœur des questions pour vivre bien, dignement en terres rurales. Qu’il s’agisse de l’accès aux soins, aux services, aux loisirs, aux emplois, etc, nous devons nous organiser collectivement, avec les acteurs et actrices des mobilités et des territoires pour trouver des solutions inclusives et adaptées, des alternatives viables à la voiture individuelle. Et ça tombe bien, tous ces projets sont déjà bien lancés !

A vos agendas !  Vous souhaitez vous rendre à la biennale, découvrir par vous-même les nombreuses expositions et profiter de Saint-Étienne ? Vous n’êtes peut-être pas les seul.e.s ! Nous pouvons vous mettre en lien avec d’autres personnes désireuses de faire du covoiturage. Une belle occasion de mutualiser sa voiture et rendre le trajet convivial. N’hésitez pas à nous en faire part en écrivant à : contact@lesmontsquipetillent.org

Deux nouvelles salariées aux Monts qui pétillent !

Une arrivée sous le signe des projets

J’ai la chance d’avoir grandi entre l’Amérique Latine et l’Afrique, dans des mégalopoles tentaculaires, sans silence ni espaces verts. Quand j’ai postulé pour travailler au sein des Monts qui Pétillent, j’ai eu droit à quelques yeux écarquillés. « Mais qu’est-ce que tu vas faire là bas ?! ». Arrivée depuis trois semaines au sein de l’équipe, je ne peux dire qu’une chose : je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer !

Je m’appelle Léa, j’ai 22 ans, et après des études en Science Politique et Sociologie et quelques années d’engagement associatif, j’ai décidé de partir à la découverte du Livradois-Forez. J’ai rejoint les Monts qui pétillent en tant que Chargée de Mission « Territoires et Mobilités ». Passionnée de montagne, toujours partante pour une randonnée ou une journée à grimper, accro aux voyages à vélo, la question des mobilités trouve chez moi un écho tout particulier.

Depuis mon arrivée, nous n’avons pas chômé ! Noémie, qui nous rejoint d’Allemagne en septembre, est venue passer quelques jours avec nous en juin. Nous avons pu nous rencontrer, et commencer à envisager nos futurs projets. Côté mobilités, le programme a été bien chargé. Invitées au Charade Electric Festival pour présenter le projet déposé dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt Avenir Montagne Mobilités, nous avons pu échanger avec les autres Lauréats et approfondir notre travail avec Orbimob’ autour de la mobilité décarbonée.

Afin de poursuivre nos actions sur le territoire, nous avons également déposé un dossier dans le cadre du Budget Écocitoyen du Puy-de-Dôme afin de concrétiser notre projet de remorque mobile et aller à la rencontre des habitant.e.s des communes sur lesquelles nous œuvrons. Le projet que nous avons déposé est pour la création d’une remorque multiusages afin de déployer nos activités sur l’ensemble du territoire. Nous créerons des modules interchangeables selon les usages recherchés en réponse aux désirs des habitant.e.s.

  • un accès aux informations sur les solutions de mobilités écologiques et inclusives existantes (1er levier identifié pour changer de pratique),

  • l’expérimentation de vélos à assistance électriques et d’une remorque pour transporter enfants et/ou cartons (mode actif plébiscité pour lequel un accompagnement est sollicité),

  • un atelier d’autoréparation de vélos, en partenariat avec des associations locales (pour une durée de vie prolongée pour nos vélos et notre souveraineté mécanique),

l’expression des habitant.e.s de leurs rêves, idées, capacités pour rêver et créer des mobilités qui pétillent. Une campagne de votes aura bientôt lieu, et nous comptons sur vous pour faire de cette belle idée une réalité !

Tout au long de l’été, nous sillonnerons le Haut-Forez afin de continuer à vous rencontrer. Ce sera pour moi l’occasion de continuer à découvrir cette belle région. Nous communiquerons bientôt les dates de nos passages, alors à vos agendas !

Au plaisir de vous croiser, sur un marché, lors d’une pépite ou sur un sentier !

Léa Pignard

Les pépites du dimanche de Juillet

La dernière pépite de la saison aura lieu à la ferme de la Merlée, le dimanche 10 juillet 2022 !

Nous aurons l’occasion de rencontrer et de connaître davantage

  • Christian et son projet de maison livres, qui nous partagera sa passion pour les livres
  • La maison Marguerite de Saint- Jean- la- Vêtre, un projet de création d’une colocation pour personnes âgées, une alternative positive à la maison de retraite.
  • La ferme de la Merlée qui nous accueillera
  • Les élus de Vêtre- sur- Anzon nous présenteront leur commune et ses projets

 

  • Et nous attendons la confirmation de la venue de Main(s) tenant, association culturelle et sportive de Sail- sous -Couzan pour nous présenter ses projets.

Pour fêter le début de l’été, les échanges se poursuivront autour d’un barbecue partagé, amenez des grillades ou légumes et on les partagera !

En parallèle des échanges, Sophie proposera des animations pour les enfants : land art et yoga, n’hésitez pas à venir avec vos enfants !

Nous en profiterons aussi pour présenter les actualités des Monts qui pétillent, et pour dévoiler le programme des pépites de 2022- 2023 !

Un samedi sous le signe de la jeunesse

Samedi 7 mai nous étions une vingtaine à nous retrouver à la mairie de Noirétable pour discuter avec les différentes associations de leurs projets en lien avec la Jeunesse.

Maeva, la présidente des Classards a commencé à nous parler de l’association, elle regroupe les jeunes dans l’année de leurs 18 ans. Toute l’année ils organisent différents évènements pour animer la ville de Noirétable (tournoi de foot, organisation d’un bal…) l’année suivante ils organisent une sortie entre eux avec l’argent récolté. Une belle occasion pour apprendre à se connaitre, et avoir un premier engagement associatif. Une tradition importante localement qui a commémoré beaucoup de bons souvenirs aux participants !

Le MRJC Rhône Loire nous a parlé de cette association nationale, d’éducation populaire gérée et animée entièrement par et pour les jeunes de 15 à 30 ans. Association rurale qui accompagne les jeunes dans le montage de projet, qui organise des camps et des formations à l’animation (BAFA/ BAFD).

Football Club des Bois Noirs était aussi présent, association sportive de football qui a fusionné entre St Julien et Noirétable avec pour objectif la pratique du foot pour tout le monde en faisant vivre tous les terrains. L’association est gérée à 100% par des bénévoles.

Loire Forez Agglo était présent pour nous parler du centre de Loisirs de Noirétable. L’été dernier un animateur spécial jeunes était présent tout l’été pour accompagner les adolescents dans leurs projets. Actuellement ils souhaitent recruter un animateur jeune pour l’été mais ils ont du mal a recruter.

Mélissa, jeune habitante de Noirétable nous a parlé de son envie de créer un conseil municipal de jeunes, ou au moins d’arriver à réunir les jeunes de Noirétable pour faire des projets. Beaucoup de questions se posent à elle, comment débuter un Conseil municipal de jeune, ? quel.s accompagnement.s ? quels lieux de rencontres ? Ce qui a emmené beaucoup de participants à proposer des solutions.

Le cinéma associatif de Noirétable réunit une trentaine de bénévoles avec l’envie que le cinéma reste accessible à tous. Le cinéma accueille l’école au cinéma, le programme jeunesse. Ils sont ouverts à toutes les associations pour imaginer des projets, c’est un bel outil à partager.

Rendez-vous en pays Nétrablais, association qui regroupe 7 sections différentes dont la section « association » qui a pour objet de mettre en valeur les associations, de les accompagner. Ils organisent le forum des associations qui aura lieu le 3 septembre 2022 à Noirétable. Association support pour des nouvelles initiatives qui offre un véritable soutien administratif, assurance, local… L’association est prête à accueillir une section jeunes et de mettre à disposition la salle prêtée par la mairie.

Le tennis Club du haut Forez qui possède 2 cours de tennis au plan d’eau ainsi qu’un club house qui leur sert de buvette et vente de glace pendant l’été. L’association est gérée par un bureau jeune (le trésorier et président ont moins de 25 ans). Le club house est ouvert et tenu par des jeunes en été.

Une matinée avec beaucoup d’envie et d’entrain pour permettre aux jeunes de se sentir bien sur le territoire, nous avons imaginé une prochaine rencontre un samedi en fin d’après-midi pour inventer la suite avec les jeunes ! Ensuite nous avons traversé le marché pour rejoindre l’équipe nourrir, sous la halle, qui nous avait concocté une super truffade sous le soleil de Noirétable !

Et encore un grand Merci à Sophie et Ben qui ont proposé des animations pour les enfants (Yoga et jeux autour la fontaine ! )

Pépites à Noirétable

Samedi 7 mai de 10h à midi à la mairie de Noirétable, pépites pour imaginer et créer une dynamique par et pour les jeunes !

On souhaite réunir les acteurs en lien avec la jeunesse pour connaitre ce qu’ils font et imaginer comment créer une dynamique pour les jeunes autour de Noirétable. Venez construire avec nous !

Seront présents :

  • L’association des Classards,
  • Valérie Guillaume professeur au lycée Nature et Foret de Noirétable,
  • Un projet de conseil municipal des jeunes sur Noirétable,
  • Le cinéma associatif de Noirétable,
  • La municipalité de Noirétable,
  • Le MRJC.
  • Rendez-vous en pays Nétrablais
  • Le club de basket

Et peut-être d’autres projets à venir!

 

Une animation est prévue pour les enfants, n’hésitez pas à venir avec eux !

A la suite, nous pourrons aller manger la truffade sur le marché

 

Les pépites du dimanche à chabreloche, spéciale parentalité !

Les dernières pépites du dimanche ont eu lieu dimanche 10 avril à Chabreloche à la salle du marais, enfin…DEVANT la salle du marais, tellement il faisait beau !!

Ces pépites s’inscrivaient dans le cadre des semaines de la parentalité, organisées par le Centre Social Intercommunal de Thiers Dore et Montagne.

De 10 h à 12h, nous avons découvert de nombreux projets et structures qui œuvrent pour les familles, enfants et jeunes :

  • Les actions « familles » du centre social intercommunal, présentées par Sarah Hosmalin
  • Le projet d’une maison de naissance à Thiers (ou Issoire selon les propositions) présenté par Arielle Huet, sage-femme.
  • Le lieu de vie des Bois Noirs à Thiollier, Noirétable, créé et géré par Alégria et Franck Plassard, qui accueille une dizaine de jeunes de 6 à 21 ans.
  • La pépinière de nouveaux groupes éclaireurs gérés par des parents, initiée par le centre des éclaireurs et éclaireuses de France, du Domaine de la Planche à Viscomtat, présenté par Delphine Basso, responsable du Domaine. Association nationale qui a pour objectif de contribuer à construire un monde meilleur en formant des citoyens engagés conscients des problèmes de leur société et attachés à les résoudre.
  • L’association « l’hymne à la joie», Isidore et le syndrome de Dravet, créée par Marjolaine Larranaga. Elle a pour but d’aider, par tous les moyens, des enfants en situation de polyhandicaps et leur famille, en milieu rural.
  • Témoignages de parents qui font l’école (ou plutôt collège !) à la maison pour leurs enfants en âge d’aller au collège.

En parallèle, quelques enfants ont été accueillis par Sophie, bénévole aux monts qui pétillent et joyeuse animatrice pour les pépites, et ont pu jouer, courir, dessiner pendant que leurs parents participaient aux échanges voisins !

Belle réussite à nouveau que ces pépites du dimanche : de chouettes liens se sont créés… à suivre !!! chic chic chic….

 

Ci joint un reportage par La Montagne :

https://www.lamontagne.fr/chabreloche-63250/actualites/les-pepites-du-dimanche-avaient-donne-rendez-vous-aux-porteurs-de-projets-a-chabreloche-puy-de-dome_14116178/

Offre d’emploi – Appel CANDIDATURE

Chargé.e. de mission / Chargé.e de développement Territoires & Mobilités

Présentation de l’association

Les Monts qui Pétillent sont une association loi 1901, créée en décembre 2019 et agréée Espace de Vie Sociale par la CAF. Cette association est issue de projets d’habitants autour de valeurs communes : l’ouverture, le dialogue et le respect des êtres humains et de la nature. Nous voulons aller vers un territoire rural ouvert, joyeux, dynamique et en harmonie avec le vivant. Notre raison d’être : « Rêvons et créons ensemble notre territoire de demain ».

Dans le cadre du développement de notre association et plus particulièrement sur la partie « Territoires et Mobilités », nous recherchons 2 personnes aux profils et envies complémentaires qui viendront renforcer l’équipe actuelle composée de deux salariées.

Territoires et Mobilités

Le festival des mobilités qui pétillent, que nous avons organisé en septembre 2021, a permis l‘émergence de nombreux projets autour des mobilités. Forts de ces projets et lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt Avenir Montagnes Mobilités (mars 2022), nous voulons développer les actions mobilités de l’association.

Ce développement a lieu notamment à travers des groupes de réflexion-action (auto-partage, défi mobilité, cheminements piétons, comment trouver de l’information ?) mais aussi par la création d’un espace de coopération pour la conception de solutions écologiques et inclusives, et par la création d’un tiers-lieu des (dé)mobilités.

Nos axes de développement sur cette thématique sont les suivants :

  • Développer des solutions adaptées au territoire et travailler la coopération entre les acteurs, par la création d’un espace de coopération.
  • Créer les conditions du pouvoir d’agir des habitants par des actions telles que les ateliers participatifs, l’amélioration des cheminements piétons.
  • Accompagner aux changements de pratiques et de comportements par des actions telles que l’information, l’expérimentation à des modes de déplacements actifs (défi mobilité, socialisation de la voiture) ou de démobilité (développement espaces d’activités partagés)
  • Créer un tiers-lieu itinérant des mobilités, lieu d’information, d’accompagnement au pouvoir et savoir bouger, lieu d’échange et de mutualisation

Nous voulons insuffler un changement comportemental. Cela passe par de la sensibilisation, de l’échange, de la mise en réseau, de l’accompagnement des habitants et des collectivités.

Nous recherchons des solutions financièrement et techniquement possibles pour les habitants, des solutions acceptables écologiquement et socialement, inclusives et joyeuses.

Notre fonctionnement

Notre méthode est innovante, nous avançons pas à pas, vers une manière de fonctionner qui articule temps salariés, bénévolats et implication des partenaires (institutions, collectivités, entreprises, chercheurs, associations).

L’itinérance fait partie de notre mode de fonctionnement afin d’aller au plus près des habitants et des acteurs.

Notre préoccupation est de donner le pouvoir d’agir à chacun, ne pas faire à la place mais susciter l’expression des rêves et des envies, la mise en mouvement, le passage à l’action et accompagner vers la concrétisation.

Les salariés contribuent à la dynamique générale en apportant leurs compétences, leur énergie, leurs idées et leurs expériences.

Notre structure fonctionne de telle manière que chaque personne (salarié, administrateur, bénévole, partenaire) participe à la dynamique du système. Elle permet à chacun de pouvoir se former, proposer et créer.

Vous pourrez donc partager vos talents avec nous et les développer.

Au-delà d’un poste, une expérience !

Le principe que nous proposons pour ce recrutement est le suivant.

Nous vous présentons l’ensemble des missions que l’équipe salariée assurera. Nous vous invitons à nous dire les missions sur lesquelles vous êtes le plus motivé.e et les compétences que vous avez.

Nous ne cherchons pas des personnes qui sauront tout faire mais bien plusieurs personnes qui permettront de couvrir l’ensemble des missions. Nous constituerons alors l’équipe en fonction des profils, envies et besoins. Nous recrutons par cette annonce 2 personnes en complément des 2 salariées déjà présentes depuis septembre 2021. Pour être bien clair, les missions des actuelles salariées sont incluses dans le descriptif ci-dessous, sachant que leur propre périmètre sera amené à évoluer. Elles seront elles aussi amenées à préciser leurs envies et leurs compétences. La nouvelle organisation pour réaliser les missions sera vue sur la base de toutes les motivations et compétences.

Conscients du caractère inhabituel de ce mode de recrutement et choix d’organisation, nous mettons en place un dispositif spécifique pour accueillir les nouveaux/elles salarié.e.s et mettre en place la nouvelle équipe. Il favorisera l’interconnaissance (salarié.e.s, administrateurs/trices, bénévoles, partenaires, etc.), l’appropriation du territoire, des projets et des acteurs (internes/externes) et l’organisation en fonction des missions.

Les missions de l’équipe salariée

Selon les profils et selon les missions, vous serez amené.e à être soit pilote soit contributeur/trice pour les différentes activités nécessaires au bon fonctionnement de l’association. A vous aussi de nous dire comment vous vous sentez à l’aise sur ces 2 contributions possibles.

ANimation de la vie associative et béNévole

Objectif : faire vivre une dynamique participation au sein de l’association et sur son territoire d’action

  • Animer les différentes groupes (coordination, réflexion-action thématiques, projets)
  • Développer et organiser la vie associative et l’engagement bénévole
  • Animer une veille sur les formations et informations et les relayer

ANimatioN de la vie statutaire

Objectif : aider le conseil d’administration dans l’animation des instances de gouvernance de l’association

  • Accompagner la préparation et l’organisation des instances statutaires (CA / AG /réunion groupe coordination/ groupe soutien Veille / séminaire annuel)
  • Participer à titre consultatif aux instances statutaires : CA et AG

CoordiNation et développemeNt des activités et projets

Objectif : conduire un projet d’animation globale étroitement articulée à la vie locale et donnant la priorité à rêver et créer ensemble notre territoire de demain »

  • Assurer la coordination des actions et projets (veiller à la bonne coordination du lancement au déploiement des actions)
  • Veiller à l’organisation opérationnelle
  • Développer des projets en propre (publics, partenaires, propositions, financement, communication, etc.)
  • Participer au séminaire annuel : contribuer à l’élaboration du plan stratégique / coordonner le programme d’actions
  • Animer les outils de coordination (informatique…)
  • Appuyer les initiateurs de projet (montage et évaluation des projets / budgets / dossiers…)
  • Contribuer au développement de nouveaux projets
  • Développer les projets vers des nouveaux publics
  • Accompagner le passage de rêves, besoins, envies à l’action
  • Accompagner les groupes en émergence vers de l’auto-organisation 
  • Favoriser les interactions et contributions réciproques entre les différents groupes
  • Créer un espace de conceptions de solutions autour d’écomobilités inclusives
  • Créer, aménager et animer un tiers lieu itinérant des mobilités
  • Aller vers les habitants

CommunicatioN

Objectif : valoriser les activités sur différents supports

  • Contribuer à l’élaboration d’une stratégie et des actions de communications interne et externe
  • Concevoir des supports de communication opérationnelle
  • Rechercher des prestataires externes et s’assurer de la bonne exécution
  • Rédaction et mise en page de documents institutionnels
  • Animer une base de contacts
  • Définir une programmation évènementielle
  • Mobiliser le grand public
  • Animer les réseaux sociaux et la newsletter
  • Assurer les liens presse (dossier de presse, conférence de presse, relations presse)
  • Assurer une revue de presse
  • Aider les adhérents à s’approprier le projet
  • Participer à faire vivre de manière cohérente les supports
  • Coordonner des évènements mis en place par l’association
  • Participer à des événements extérieurs

GestioN des relatioNs parteNariales

 Objectif : animer, coordonner et développer les relations partenariales

  • Présenter l’association dans des instances et auprès des partenaires
  • Développer la veille environnementale (formation, info, contexte, réglementation et financement, des actions des acteurs du territoire… )
  • Être force de proposition dans les relations partenariales (promotion des projets, nouvelles instances, outils de com commun, partager les infos…)
  • Participer à la coordination d’actions multipartenariales (exemple : EVS)
  • Participer au réseau AVS : animation de la vie sociale

GestioN AdmiNistrative, fiNaNcière, comptable et budgétaire

Objectif : aider le conseil d’administration dans le pilotage de la gestion administrative et financière (prévision et suivi d’activités)

  • Assurer le suivi administratif de l’association
  • Mettre en place des outils de suivi de gestion administrative et financière
  • Assurer le suivi des démarches administratives : déclaration, demande des subventions, convention….
  • Co-construire les budgets prévisionnels
  • Co-construire et coordonner les rapports d’activité et financier annuels
  • Assurer le suivi financier (trésorerie, variation de dépenses, etc.), budgétaire et comptable
  • Coordonner la recherche de nouveaux financements

GestioN des ressources humaiNes

Objectif : aider le conseil d’administration dans sa fonction employeur

  • Participer à la définition et au pilotage de la politique RH : stratégie, recrutement, suivi des évolutions de carrière, développement des compétences
  • Assurer la gestion administrative : registre du personnel, convocation médecine du travail, dossier individuel, mutuelle, prévoyance, déclaration sociale, relations organismes sociaux, etc.)
  • S’assurer de la bonne exécution de la veille juridique sociale
  • Constituer une base de documents internes sur le social pour le salarié
  • Garantir le respect du calendrier social (entretien professionnel, contrat annualisé, etc.)
  • Instruire et suivre les dossiers de demande de financement de formation
  • Veiller au cadre de vie de l’équipe : conditions de travail, aménagement des locaux, achats et prestation, règlement intérieur, sanctions, mesures spéciales (ex : covid)
  • Coordonner l’arrivée de nouveaux salariés, bénévoles, stagiaires, etc.

GestioN des moyeNs géNéraux

Objectif : assurer des bonnes conditions matérielles d’intervention

  • Suivre les contrats d’achats et de prestation (assurance, téléphonie, maintenance, licences informatiques)
  • Veiller à l’équipement (ordinateur, téléphone, adresse mail, accès informatique)
  • Suivre les charges liées aux locaux

Compétences et capacités recherchées

  • Capacité d’écoute
  • Délicatesse 
  • Ouverture
  • Curiosité
  • Sens du relationnel
  • Savoir défendre et présenter un projet
  • Capacité d’apprendre, de se former
  • Sens des responsabilités
  • Envie de découvrir, de partager, de construire avec les autres
  • Autonomie

Nous vous proposons une expérience où vous pourrez utiliser et développer vos capacités, compétences, envies et actions, pleinement, au sein d’une équipe bienveillante, dynamique pour un territoire rural, joyeux ouvert, dynamique et en harmonie avec le vivant.

Profils

  • Bac +3 et + (droit et gestion des associations, économie sociale et solidaire, action communautaire, médiation, environnement, designer, juriste, infographiste…)

  • Expérience de gestion de la vie associative

  • Permis B et véhicule personnel

 

 Conditions

Poste basé à Chabreloche, Viscomtat ou Noirétable (en réflexion) avec des déplacements dans les départements du Puy-de-Dôme et la Loire (principalement ancien canton de Noirétable et Montagne Thiernoise).

Travail possible en soirée et le week-end.

CDI avec période d’essai de 6 mois à temps plein (35 heures).

Rémunération 2370€ brut mensuel.

Poste à pouvoir le 13 juin 2022.

Lettre de motivation et CV détaillé à envoyer à contact@lesmontsquipetillent.org ayant pour objet : recrutement les Monts qui Pétillent

Date de limite de dépôt des candidatures : 27 avril 2022, minuit

Les entretiens auront lieu la semaine du 9 au 12 mai 2022

Appel à candidature LMQP 2022