Aller au contenu

Atelier remorque à l’Espace Jeunes de Celles #3

  • par

Mercredi 29 les remorques ont fait peau neuve grâce à notre équipe de jeunes.

Au programme : atelier peinture faite maison ! En s’inspirant de celle utilisée en Suède pour protéger les maisons en bois, les jeunes ont pu apprendre à cuisiner leur propre peinture pour ensuite redonner un peu de couleur à nos remorques les Pétillantes !

Un chouette atelier sous un beau soleil d’hiver qui s’est terminé par un bon chocolat chaud-chantilly.

En bonus, voici quelques explications sur la peinture réalisée et sa recette !

La peinture suédoise : Peinture à l’ocre ou peinture à la farine

À cuisiner soi-même, facile à faire, protégeant durablement le bois, économique et écologique… La peinture suédoise doit son nom au fameux pigment rouge de la mine de cuivre de Falun, en Suède. Sa couleur provient de l’hématite contenue dans les scories de cuivre et se révèle un très bon agent de conservation face aux UV. En effet la cause principale de dégradation des peintures sont les UV, avant la pluie ou la neige.

Son origine remonte certainement à la fin de l’ère viking. Utilisée pendant des siècles pour peindre l’extérieur des maisons en bois, cette technique s’est répandue à travers les siècles et les continents, dans toute la Scandinavie mais également en Europe et en Amérique du Nord.

Quant à l’ocre qui la compose, il  est le  premier pigment utilisé à la Préhistoire. Véritable colorant naturel, les preuves de l’utilisation de l’ocre par les hommes du Paléolithique sont nombreuses et variées depuis presque 300 000 ans. L’ocre désigne un ensemble de roches constituées d’oxydes de fer et argiles, dont la couleur dérive généralement de minéraux comme la goethite (ocre jaune), l’hématite (ocre rouge) et plus rarement la limonite (ocre brune). Les hommes préhistoriques avaient déjà trouvé qu’en faisant chauffer de l’ocre jaune, la couleur se modifiait, passant par l’orange, puis le brun, pour finir par un bel effet de rouge !

En France, nous avons encore 3 carrières d’ocre en activité. La palette des terres colorantes propose ainsi un vaste choix de couleurs du rouge au gris en passant par le vert (à l’exception du bleu).

Recette

Ingrédients pour 5Kg de peinture (15m²)

  • 3,2  litres d’eau
  • 260 g de farine (blé ou seigle)
  • 1kg d’ocre
  • 100g de sulfate de fer  (en intérieur pas nécessaire)
  • 0,4 litre huile de lin
  • 4cl de savon liquide

Préparation (1h)

  1. Mettre à chauffer 3 litres d’eau dans une marmite
  2. Diluer la farine dans 20 cl d’eau au fouet pour éviter les grumeaux, puis verser dans l’eau de  la marmite
  3. Laisser cuire en mélangeant pendant 15 minutes
  4. Ajouter ensuite le pigment et le sulfate de fer
  5. Faire cuire en continuant de mélanger pendant 15 minutes
  6. Ajouter l’huile de lin
  7. Faire cuire en continuant de mélanger pendant 15 minutes
  8. Ajouter le savon liquide pour stabiliser l’émulsion eau/ l’huile de lin
  9. Laisser refroidir, la peinture est prête à l’application (diluer avec de l’eau si elle est trop épaisse)

En savoir plus sur Les Monts qui pétillent

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading